Google paie une fortune pour être le moteur de recherche par défaut de l’iPhone

Google paie une fortune pour être le moteur de recherche par défaut de l’iPhone. Le ministère américain de la Justice a finalement poursuivi Google en justice le 21 octobre pour abus de position dominante dans le secteur des moteurs de recherche. Google a déjà été condamné à plus de 4 milliards d’euros d’amende en Europe pour abus de position dominante et maintenant Google se prépare à ce qui pourrait surpasser le procès que Microsoft a déjà subi il y a près de deux décennies.

Google est le moteur de recherche par défaut de l’iPhone et ce depuis de nombreuses années. En fait, Google et Apple ont renouvelé l’accord en 2017 et maintenant, à la suite du procès que Google est en train de subir, certains points liés à l’accord commencent à apparaître. Cet accord fait partie des cas expliqués par le ministère américain de la Justice pour démontrer cet abus de position dominante.

  Les fournisseurs d'Apple et de Samsung font dormir les travailleurs dans les usines au Vietnam pour éviter de propager le COVID-19

Google paierait entre 8 et 12 milliards de dollars à Apple pour être le moteur de recherche par défaut sur l’iPhone. Cet accord fait partie de ce que les procureurs dans l’affaire contre Google considèrent comme des tactiques illégales pour étouffer leur concurrence. Bien sûr, avoir cette puissance économique n’est pas à la portée de tous.

Le ministère américain de la Justice affirme que près de la moitié du trafic de Google provient d’appareils Apple et compte tenu de cela, la possibilité de perdre cet accord avec Apple serait terrifiante pour Google. Son modèle commercial de vente de publicité pivote efficacement sur son trafic de recherche. Mais attention, car même si le procès est contre Google, les procureurs mettent Apple sur la sellette.

Apple serait critiqué pour avoir facilité ce comportement anticoncurrentiel envers Google, car bien que les deux entreprises soient des concurrents efficaces, un cadre supérieur d’Apple a même déclaré en 2018 que «notre vision est de travailler comme si nous n’étions qu’une seule entreprise», en parlant précisément de la accord avec Google dans le moteur de recherche.

  Comment jouer au flipper caché de Google sur l'application iPhone ?

La possible rupture de Google et d’Apple pourrait conduire Apple à développer son propre moteur de recherche pour ses appareils. Ou même décidez d’acquérir un existant pour le valoriser. On verra ce qu’il se passe.