Facebook Messenger propose désormais de nouveaux effets de groupe AR pour les appels vidéo

Facebook Messenger franchit désormais une étape importante en permettant aux utilisateurs de commencer à partager des expériences de réalité augmentée avec d’autres participants à la même conversation. Jusqu’à présent, les expériences de réalité augmentée n’étaient réservées qu’à certains utilisateurs. L’arrivée de « Group Effects » et de sa bibliothèque de plus de 70 effets donne une nouvelle façon de profiter des conversations vidéo.

Facebook Messenger a de nouveaux effets de groupe AR pour les appels vidéo et les salles

Les effets de groupe commencent leur voyage dans les appels vidéo et les salles dans Messenger, bien que Facebook promet qu’ils seront également ajoutés à Instagram, où nous supposons que les mêmes effets de réalité augmentée seront disponibles.

Mais Facebook essaiera d’offrir plus grâce à cette fonctionnalité. C’est pourquoi ils ont également annoncé qu’ils étendraient l’accès à la nouvelle API Spark AR Multipeer à davantage de développeurs et de créateurs d’effets de groupe.

  Android 12 est maintenant officiel et ce sont les premiers téléphones sur lesquels il peut être installé

Facebook Messenger propose désormais de nouveaux effets de groupe AR pour les appels vidéo

Facebook : « Avec l’API Spark Multipeer, tous les créateurs et développeurs peuvent créer des effets interactifs dynamiques en temps réel pour un public plus large et transformer la façon dont les gens vivent les appels vidéo. »

Pour démarrer un effet de groupe, il vous suffit d’être dans un appel vidéo ou dans une salle Messenger, appuyez sur le visage souriant et ouvrez le plateau des effets, où vous devrez choisir Effets de groupe et sélectionner celui que vous souhaitez utiliser avec le reste des participant. Nous ne savons pas si la société envisage d’apporter Group Effects à d’autres applications ou à ses propres plates-formes.

Ils ne mentionnent pas s’il sera nécessaire d’avoir la dernière version de l’application Messenger installée, bien qu’il soit toujours une bonne idée d’avoir la dernière version disponible pour des raisons de sécurité également.

  Les fondateurs de Google rejoignent le club des centibillionnaires